Combattre le syndrome de la page blanche [2/2]

Nous avons vu précédemment que la création reposait deux facteurs : l'inspiration et la motivation. Pour combattre efficacement le syndrome de la page blanche, intéressons-nous à présent à l'inspiration.

Vous pouvez consulter ici l'article sur la motivation.


Deuxième partie : l'inspiration


Définition : souffle créateur qui anime les artistes, les chercheurs. En bref, il s'agit d'un concept qui paraît très flou au premier abord. Pour certains, l'inspiration semble venir « naturellement » tandis que d'autres ont façonné leur esprit pour être capable de trouver l'inspiration.



Fatalement, ne plus être inspiré est extrêmement déroutant ! La question que l'on se pose ici est donc : comment retrouver l'inspiration en cas de blocage ?

1. Apprendre


Y-a-t-il un jour où un artiste n'a plus rien à apprendre ? Non ! Qu'il s'agisse de s'intéresser à un nouveau media, logiciel ou une autre spécialité de votre métier... Les possibilités sont infinies ! Pourtant, nous ne sommes pas toujours en phase d'apprentissage car une fois ce savoir acquis, nous nous en servons naturellement lors de nos projets.


En vous ouvrant à nouveau à l'apprentissage d'une technique, vous alimenterez votre base de savoir, ce qui vous permettra de réaliser des idées qui ne vous venaient même pas à l'esprit... Tout simplement car cela vous semblait hors d'atteinte !

Exemple : apprendre à créer sa propre typographie pour un graphic designer.

2. Exploiter vos précédentes idées


Personne n'est une source inépuisable d'imagination. Et lorsqu'il s'agit de vous inspirer, vous pouvez également vous appuyer de vos propres œuvres et créer une série de créations similaires, en apportant à chaque fois un élément que vous n'avez pas pu montrer avant. Non seulement cela vous permet de travailler en terrain familier mais en plus, les personnes qui ont aimé vos créations seront ravies d'en voir la suite.

Exemple : ma série d'illustrations "épique"


3. Effectuer une veille créative


La veille professionnelle consiste à s'informer quotidiennement sur des sujets liés à sa spécialité. C'est très utile pour les métiers liés à la technologie ou la science qui évoluent constamment. Pour trouver l'inspiration, vous pouvez utiliser cette méthode en l'adaptant à la créativité !


Personnellement, je tiens un Pinterest où je sélectionne tous les visuels et animations qui me plaisent, qui attirent mon attention ou parce qu'ils peuvent m'être utile pour un futur projet. Vous pouvez trouver de belles sources d'inspiration sur Behance ou Vimeo. Bien sûr, cela dépend de votre domaine de prédilection.

Pour jeter un coup d’œil à l'organisation de mon Pinterest, c'est par ici : https://pin.it/7l8CIS3

De manière générale, faites-en sorte de consommer régulièrement du contenu créatif : livres, films, séries, photographies.. Cela alimente votre base de données intellectuelle et vous aide à créer du contenu nouveau !


gif

4. Aménager un espace de travail propice à la création


Quand tout va bien, je sais que je peux travailler entourée de papiers, de mugs et de câbles sans même y faire attention. Par contre, lorsque l'inspiration ne vient pas, la moindre saleté me distrait !

C'est pourquoi je m'arrange toujours pour garder un bureau bien rangé et propre. Je n'hésite pas non plus à garnir mon bureau d'éléments positifs : figurines favorites, posters... Mon pot à crayon Doctor Who me fait toujours sourire après tant d'années ! La lumière est également un facteur important.


Bref, en vivant dans un environnement qui vous veut du bien, votre cerveau s'en sortira beaucoup mieux !


5. Sortir de vos habitudes


Quand les quatre méthodes précédentes ne fonctionnent pas, changez drastiquement votre méthode de création, même si cela sort de votre projet professionnel initial. Pour cela, vous avez plusieurs possibilités :

-changer de style graphique

-utiliser un autre support (digital, traditionnel)


Par exemple, quand je n'arrive plus à dessiner sur ma tablette, je passe souvent à l'aquarelle. On oublie le bureau classique, à la place je me poste sur mon balcon. Soit je peins librement soit je suis un petit tutoriel tranquillement. Les méthodes de création changent drastiquement, votre processus de réflexion aussi... Et cela fait du bien à votre esprit ! La routine peut tuer l'inspiration. Si vous ressentez un gros blocage, assurez-vous de changer vos habitudes, au moins pendant quelques temps.


Et vous, quelles sont vos habitudes pour être inspiré ? N'hésitez pas à partager vos astuces en commentaire !

0 commentaire